6 bonnes raisons d'embaucher des hauts potentiels intellectuels



Les Haut Potentiels Intellectuels sont souvent un sujet de questionnement dans l’entreprise. Leur capacité à contribuer avec efficience est incontestée. Et en même temps, ils sont souvent mal compris par leurs managers.


1. Les hauts potentiels intellectuels : des créatifs visionnaires

Ce qui caractérise les HPI, c’est tout d’abord leur raisonnement en arborescence. Ils sont en mesure de faire des liens entre des choses qui n’ont pas forcément de rapport. Du moins, à première vue. Cela permet une grande créativité. Une innovation d’autant plus importante que leur pensée n’est pas conventionnelle.


C’est également quelqu’un qui a des antennes. Son intuition lui permet de capter des signaux faibles. En cela, il est un visionnaire capable d’anticiper des ruptures, des changements de paradigmes.


2. La vision globale et systémique des hauts potentiels

Ils vont donc puiser dans une grande capacité d’analyse systémique. Et ils vont parvenir à faire des liens entre différents domaines, qui de prime abord n’ont pas réellement de lien. Ils peuvent donc garantir à votre entreprise une longueur d’avance, et représenter une valeur ajoutée. Ils peuvent également avoir une vision différente de l’organisation et apporter ici aussi des éléments d’amélioration.


3. La quête de sens des HPI

Les HPI ont besoin de sens. Il serait contre-productif de leur confier une mission qui n’aurait pas de sens à leurs yeux. Ils l’accepteraient peut-être, mais cela ne fonctionnerait pas. De plus, cela risquerait d’être source de conflit.


Le sens passe aussi par la vision de l’entreprise. Quel est son ADN ? Comprendre la stratégie et partager les valeurs est donc un moteur. Si vous optez pour une co-création, ces collaborateurs pourront vous apporter beaucoup. Et cela est d'autant plus vrai à une époque où les organisations cherchent à gagner en authenticité.


Embaucher d HPI demande de créer les conditions de succès. Imaginez une fleur. Si vous ne l’arrosez pas correctement, elle va se faner puis sécher. Il en est de même pour un haut potentiel intellectuel qui ne se sent pas à sa place dans une organisation.


4. Une loyauté à votre entreprise

Embaucher des HPI demande de créer les conditions de succès. Imaginez une fleur. Si vous ne l’arrosez pas correctement, elle va se faner puis sécher. Il en est de même pour un haut potentiel intellectuel qui ne se sent pas à sa place dans une organisation.

En revanche, il fait preuve d’une loyauté inébranlable s’il adhère au projet d’entreprise. Cela suppose de faire preuve de compétences de leader pour donner du sens. Impulser une direction, une vision est essentiel. D'autant plus que le HPI peut être quelqu’un qui a vraiment du mal à faire des compromis. Il pourrait y voir un renoncement à ses valeurs d’honnêteté et d’authenticité.


Mais, si le haut potentiel intellectuel est déçu, il pourra ressentir des sentiments forts comme de la trahison. Il sera difficile de le conserver dans son équipe.


5. Le remède anti-routine

L’un des dangers d’une entreprise est de se reposer sur ses lauriers. C’est ainsi que d’anciens leaders ont manqué des sauts technologiques importants. Songeons à Kodak par exemple dans le numérique. L’une des forces du haut potentiel intellectuel est de remettre en question les évidences, les routines, les processus « ronronnants ». Il est un moteur pour sortir de sa zone de confort. Il aide les équipes à aller plus loin.


Mélanie Poinas, blogueuse les qualifient d’intrapreneurs au sein de leur service ou de l’entreprise. C’est un allié précieux pour le dirigeant qui veut aller de l’avant.


6. Le pouvoir, non. L’implication oui !

Ce n’est pas le pouvoir qui anime un haut potentiel. N’ayez crainte, il ne cherchera pas à vous surpasser, à vous remplacer. Et ce malgré sa capacité à avoir des idées à la fois étonnantes et innovantes. L’un de ses moteurs est de donner du sens comme nous l’avoir dit. Donner du sens à sa propre mission, mais également aux missions et actions collectives. En revanche, la compétition n’est vraiment pas ce qui motivera un HPI.

C’est une personne sur qui vous pouvez compter dans ses domaines de compétence. Il ne va pas chercher à soigner son égo. Il est en général humble, peu sûr de lui. Cela ne se voit pas forcément. Ses prises de position, les solutions et disruptions proposées font qu’il est souvent perçu comme arrogant. Et c’est juste l’inverse. Comme tout le monde, il aura grandement besoin de signes de reconnaissance.


En conclusion, un haut potentiel intellectuel est un vrai atout pour une entreprise, petite ou grande. Et en même temps, cela suppose un management qui lui permette de développer pleinement ses talents.

© 2020 - Adama - Imagine Coaching © 

Contactez-nous au +33 970 70 14 40

du lundi au vendredi de 9 à 18 heures

contact@imagine-coaching.com

Coaching Leadership sur

Toulouse - Bordeaux - Biarritz - Montpellier

Paris et région Parisienne

& à distance par Skype

Certification Qualité & financement

Réseaux sociaux

  • LinkedIn Social Icône
  • Youtube
  • Facebook