Entreprendre avec son intuition et son cœur

Les crises sont plurielles, qu’elles soient économiques, sanitaires, écologiques, politiques… Le COVID est sans précédent dans l’histoire. Les grands feux en Australie également.


En tant qu’entrepreneurs, nous devons également faire face à ces crises sociales. Songeons à l’ampleur du mouvement des gilets jaunes, et ses conséquences sur l’économie.


De plus, elles sont rapides et brutales. Dans ce contexte d’incertitude, les solutions traditionnelles ne fonctionnent plus forcément. Et si l’on ne peut plus se fonder sur elles, fions-nous à notre intuition, à notre cœur. Osons lui faire confiance pour réussir.

De modèles économiques et mathématiques à un modèle humain

Pour élaborer des stratégies auparavant, nous nous fondions sur le passé. Les prévisions des ventes étaient basées sur des statistiques. La gestion des risques l’était sur des événements similaires.


Le souci présentement, c’est que nous n’avons pas d’antériorité. Et dans ce contexte, plus que jamais, l’aventure humaine prend toute sa place.


Howard SCHULTZ, le mythique fondateur de Starbucks dit « Dans un monde en perpétuelle évolution, les marques les plus puissantes et endurantes sont construites avec le cœur. Elles sont réelles et durables. Leurs fondations sont plus solides, car elles sont bâties avec la force de l’esprit humain, et non avec des campagnes de publicité. Les entreprises qui durent sont celles qui sont authentiques. »


Se différencier pour faire une vraie différence passe donc par l’intuition et le cœur d’abord. Et l’une des clés est dans l’intelligence collective. Le plus grand entrepreneur du monde, aussi intelligent et habile fut-il, ne peut rien s’il n’est pas épaulé par des équipes engagées.

Le leader intuitif

De grands leaders possèdent une grande intuition, un alignement à leur cœur.

Le fait de se fonder sur l’immatériel sur des intuitions peut faire peur. De grands leaders comme Steve Jobs, Howard Schultz ou Richard Branson l’ont fait. Pourquoi pas vous ?


Cela demande des ressources internes importantes :

· tout d’abord, cela suppose du courage. Le courage de ne pas céder aux dogmes, habitudes et croyances du moment. Howard Schultz explique qu’il a eu pris des décisions totalement à l’encontre de l’avis général. Mais il l’a fait parce qu’il savait que c’était ce qu’il y avait à faire.

· un lâcher-prise : accepter que toutes les décisions ne soient pas rationnelles. Le monde de l’économie a été théorisé. De nombreux outils existent. L’intuition peut apparaitre comme quelque chose de peu sérieux. Et pourtant, c’est l’intuition qui permet de faire vraiment une grande différence.

· Des antennes : certains leaders ont des antennes. D’autres diraient qu’ils ont du flair. Ils ont cette capacité à aller « scanner » en eux et dans des inspirations extérieures, des idées neuves.

Des organisations créatives

Einsein disait que « la folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent ». Et pourtant, n’est-ce pas ce que nous faisons très souvent en entreprise, dans la sphère politique.

L’enjeu est de penser différemment. Ce qui fait les grandes entreprises, c’est leur capacité à créer de la valeur pour les clients en proposant quelque chose de différent. Starbucks ne se contente pas de boire un bon café. Il vous offre une expérience unique. Et c’est cela qui fait une vraie différence.

L’idée est de sortir des formatages de notre éducation, des dogmes du moment. L’idée est de penser comme peu pensent. Ce faisant, nous pouvons faire une vraie différence sur le marché.

43 vues

© 2020 - Adama - Imagine Coaching © 

Contactez-nous au +33 970 70 14 40

du lundi au vendredi de 9 à 18 heures

contact@imagine-coaching.com

Coaching Leadership sur

Toulouse - Bordeaux - Biarritz - Montpellier

Paris et région Parisienne

& à distance par Skype

Certification Qualité & financement

Réseaux sociaux

  • LinkedIn Social Icône
  • Youtube
  • Facebook